Retour aux actualités
Français
03 mai 2016 |
Guewenheim

L’entreprise Air Energie a piloté la rénovation d’une maison individuelle à Bollwiller pour le compte de la famille LEMAISTRE, avec le concours du bureau d'études thermique VITO CONSEILS, autre adhérent au pôle. Cette réalisation exemplaire atteint un niveau de performance conforme à l'exigence d'une maison individuelle neuve RT2012.

 

La maison Lemaistre est une maison individuelle mono-familiale d'étiquette énergétique D de 224 kWep/m².an. Le projet a consisté à réaliser une rénovation thermique globale de classe énergétique identique à une maison individuelle neuve RT2012 (Cep après rénovation = 61,4 kWhep/m2.an, Q4pasurf < 0.6 m³/h.m²).

L'objectif de la communication sur ce projet est de briser l'à-priori qui consiste à penser qu’une rénovation ne peut être aussi performante qu’une construction neuve et que cela peut se faire dans un budget maîtrisé. Les matériaux d'isolation et de structure mis en œuvre sont biosourcés et exempts de composés organiques volatils : produits collants d'étanchéité à l'air sans solvants, bois et panneaux de particules non traités et exempts de formaldéhydes, isolants dits «cyclables» tels la ouate de cellulose, les panneaux de fibre de bois et de liège sans liants polyester.

Le bilan carbone qui en ressort est extrêmement favorable. Il est calculé en déduisant des économies d'énergie résultantes de la rénovation, l'ensemble de l'énergie grise des produits et techniques mis en œuvre.

Les travaux d’isolation sont conçus de manière à créer une enveloppe continue et supprimant les ponts thermiques et infiltrations d'air possibles aux liaisons entre parois / charpente / planchers. Les percements de la membrane d'étanchéité à l'air sont traités par des produits spécifiques afin de ne présenter aucune infiltration.

L’isolation ajoutée permet d'atteindre des performances de parois dites passives (U < 0.15 W / m².K). Ainsi, le besoin de chauffage après rénovation est divisé par 7 et l'étiquette énergétique par 4.

La performance d’étanchéité à l’air est celle du bâtiment neuf RT2012 Q4Pasurf < 0.6 m³/h.m². Malgré les contraintes liées à l'existant à rénover, les procédés permettent d'atteindre, dans certains cas, le niveau passif N50 < 0,6 m³/h.

Cette exigence de performance résulte de la volonté d'Air Energie de ne pas limiter les travaux aux seuils intermédiaires des référentiels actuels et de créer une enveloppe thermique conforme à ce que sera le bâtiment neuf ou rénové dans un avenir proche. Ce faisant, on réduit drastiquement l'impact environnemental de l'existant et la dépendance énergétique dans laquelle notre civilisation s'est fourvoyée ces cinquante dernières années.

Outre la performance énergétique, les notions de bioclimatisme, de pérennité du bâti, de qualité d'air intérieur, d'absence de rayonnement électromagnétiques sont aussi abordés et des solutions sont mises en place ou proposées au maitre d'ouvrage. Le bâtiment est instrumenté et permet la collecte et la capitalisation en temps réel d'informations, permettant ainsi d'optimiser l'équation qualité d'air intérieur / confort hygro-thermique / consommation.

Le coût de la rénovation de la maison LEMAISTRE, aides non déduites est de 76211 € dont 31561 € de crépi minéral + couverture neuve en tuiles de terre cuite + zinguerie + échafaudage + 8 nouvelles fenêtres de toit équipées de volets roulants extérieurs.

Ce coût ramené à la surface habitable de 158 m2 est de 483 €/m² en incluant les travaux induits et les options prises par le client, et de 283 €/m² uniquement pour la partie rénovation énergétique incluant une isolation extérieure + isolation de charpente + ventilation double-flux (aides non déduites).